Actualités de Dissidences

NOUVEAU !

Un article inédit de Thierry Hohl (8 janvier 2021)

Être Reconstructeur dans la SFIO. Qui est Victor Remay ?

La question se pose au détour d’une brève liste de soutiens au Comité de Reconstruction de l’Internationale en date du 18 décembre 1920, parue dans le Populaire. L’intérêt pour cette énumération de militants naît de l’ébauche d’une recherche sur les reconstructeurs, sur le Comité pour la reconstruction de l’Internationale, finalement assez peu étudié, peu travaillé en tant que tel. Lire la suite dans notre catégorie « Articles inédits », ici

 

Parti communiste français : Centenaire (1920-2020)

A – Histoire politique

Un joyeux 95ème anniversaire au Parti Communiste FrançaisLa Une de L’Humanité le lendemain du Congrès de Tours.

Comptes rendus d’ouvrages sur ce centenaire (par Morgan Poggioli)

* Dimitri Manessis et Guillaume Roubaud-Quashie (dir.), Empreintes rouges. Nouvelles perspectives pour l’histoire du communisme français, Rennes, Presses universitaires de Rennes, collection « Histoire », 2018, 240 pages, 22 . Lire ici
* Guillaume Roubaud-Quashie (dir.), 100 ans de parti communiste français, Paris, Cherche Midi, 2020, 223 pages, 25 . Lire ici 
* Jean Vigreux, Le Congrès de Tours. 25 décembre-30 décembre 1920, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2020, 268 pages, 10 €. Lire ici 
* Roger Martelli, Jean Vigreux et Serge Wolikow, Le Parti rouge – Une histoire du PCF 1920-2020, Paris, Armand Colin, 2020, 392 pages, 24,90 €. Lire ici
* Julian Mischi, Le parti des communistes. Histoire du PCF de 1920 à nos jours, Marseille, Éditions Hors d’Atteinte, 2020, 720 pages, 24,50 €. Lire ici

B – Histoire visuelle

"L'Essor du Front Populaire"

René Dubosc, Deux mondes. Vote pour le Parti communiste, début des années 1930, collection Dixmier/Kharbine-Tapabor. 

Corentin Lahu, Guillaume Roubaud-Quashie (avec la participation de Nicolas Devers-Dreyfus et Catherine Leclère), 100 ans d’histoire de France et du PCF sur les murs. Les communistes s’affichent, Villejuif, éditions Helvétius, 2020, 189 pages, 24 €. Lire ici 

par Christian Beuvain et Julien Hage (8 janvier 2021)

******

Parti communiste des États-Unis : Centenaire + un an (1919-2020)

 

II – LES FANTÔMES DE CHICAGO : IL Y A CENT UN ANS, NAISSANCE DU (DES) PARTI (S) COMMUNISTE (S) AUX ÉTATS-UNIS (première séquence). Lire ici 

par Christian Beuvain

 

Analyse d’un document iconographique, États-Unis, années 1930

par Christian Beuvain

William Sanger, lithographie sur papier, 61 cm x 86,4 cm, American Labor Party vote Roosevelt-Lehman, 1936, collection Merrill C. Berman, Bibliothèque publique de New York.

William Sanger (1873-1961), architecte puis peintre, est un artiste engagé, socialiste dès 1907, qui fréquente le milieu bohème de Greenwich Village, autour de la mécène des arts Mabel Dodge, dans les années 1910-1914 ; il y rencontre John Reed, les leaders des IWW Bill Haywood et E. Gurley Flynn, les anarchistes E. Goldman et A. Berkman, etc. Il est marié à la militante Margaret Sanger, célèbre pour ses combats en faveur du contrôle des naissances, et emprisonnée pour avoir osé « violer la loi de dieu ». En 1935, William Sanger travaille pour la WPA, l’agence fédérale créée par l’administration New Deal du président F. Delano Roosevelt en 1935 pour fournir emploi et revenu aux chômeurs. C’est dans ce cadre là qu’il exécute de nombreuses gravures ou affiches, dont celle-ci pour l’American Labor Party (ALP – Parti du travail américain), petit parti de tendance social-démocrate, né en 1936 d’une scission de la section new yorkaise du Socialist Party of America (SPA – Parti socialiste américain). L’ALP rejoint la campagne en faveur de F. Delano Roosevelt (présidentielles) et de Herbert Lehman (poste de gouverneur de l’État de New York), aux côtés des syndicalistes réformistes, dont ce Dressmakers Union, le syndicat des couturiers (en fait, des couturières), plus connu sous le nom de l’International Ladies’ Garnment Workers’ Union (ILGWU – Syndicat international des ouvriers du vêtement féminin), représenté par les sections locales (10, 22, 60, 89) des différents métiers de la couture (coupeurs/coupeuses, tailleurs, opératrices de machines, repasseurs/repasseuses, etc.).

Soulèvement de 20000 - Tony Michels

Piquet de grève lors de la grève de 20 000 chemisières, pendant onze semaines, en 1909, à New York (source, https://libcom.org/history/uprising-20000-tony-michels)

Ce milieu ouvrier féminin très mobilisé (grandes grèves de 20 000 en 1909, 25 000 en février 1930, puis en août 1933, où elles sont 70 000 à cesser le travail) à dominante immigrée (surtout juive mais aussi italienne, pour les brodeuses par exemple), avec une presse syndicale en plusieurs langues, est représenté ici par cinq manifestantes, de type européen dont celle de gauche très brune, peut-être une Italienne, plutôt jeunes, sauf celle du milieu, proche du seul homme de la composition, situé au centre (ouvrier du vêtement ? militant de l’American Labor Party ?). Le style pictural relève du réalisme social. Une majorité d’artistes employés dans le cadre de la WPA étaient associés à cette école artistique – alors en vogue à l’époque – plus ou moins influencée par les compositions soviétiques et le muralisme. De nombreux peintres, d’ailleurs, reçurent des commandes municipales ou de certains États (Californie, Illinois, Texas, New York, etc.) pour des compositions murales de bâtiments publics. W. Sanger eut lui-même des projets muraux, qui n’aboutirent pas – rappelons qu’une fresque de Diego Rivera pour le Rockfeller Center de New York, en 1933, fut détruite car y était représenté … Lénine !  Les personnages, sérieux sauf la manifestante de gauche qui sourit, sont représentés dans des tonalités marron/beige et bleu/gris. La posture semble figée. Au fond des gratte-ciels indiquent le caractère très urbanisé de la scène. Les pancartes de ce piquet de grève (traditionnellement, aux Etats-Unis, les grévistes arpentent le trottoir devant les lieux de travail, criant leurs slogans revendicatifs et brandissant des pancartes) demandent des horaires de travail réduits, la semaine de cinq jours, des négociations collectives, le droit de se syndiquer, des hausses de salaires, la fin du travail des enfants et une sécurité sociale. Ce qui signifie que le parti et le syndicat font confiance à Roosevelt et à Lehman pour faire aboutir ces réformes pour tous les ouvriers et ouvrières du pays (car le milieu de l’industrie du vêtement new yorkais, par ses luttes, a déjà obtenu des améliorations sensibles de ses conditions de travail, pénibles, précaires, insalubres à l’origine, dans ce qu’on appelait des sweatshops, des ateliers de misère), et qu’ils les appellent donc à voter pour eux. De chaque côté du slogan principal se trouve le symbole de l’ALP, deux mains serrées dans un cercle, signe classique de solidarité et d’unité.

 

Nos nouveaux comptes rendus (2 novembre 2020)

 

Ludovic Frobert, Des républicains ou le roman vrai des Raspail, Lyon, Libel, 2019, 288 pages, 22 €. (suivi d’un entretien avec l’auteur) Lire ici 

Philippe Videlier, Rome en noir, Paris, Gallimard, NRF, 2020, 320 pages, 21 €. (suivi d’un entretien avec l’auteur) Lire ici 

Nedjib Sidi Moussa, Algérie, une autre histoire de l’indépendance. Trajectoires révolutionnaires des partisans de Messali Hadj, Paris, PUF, 2019, 327 pages, 22 €. Lire ici 

Cornélius Castoriadis, Écrits politiques 1945-1997, tome VII, Écologie et politique, suivi de Correspondances et compléments ; tome VIII, Sur la dynamique du capitalisme et autres textes, suivi de L’Impérialisme et la guerre, Paris, Sandre, 448 pages et 720 pages, 28 € et 38 €. Lire ici 

Jean Lemaitre, La Commune des Lumières. Portugal, 1918. Une utopie libertaire, Barcelone, éditions Otium, 2019, 160 pages, 18 €. Lire ici

Nicolas Fornet, Russie soviétique (1917-1927). La révolution dans la culture et le mode de vie, Paris, Les Bons caractères, collection « Eclairage Histoire », 2016, 144 pages, 8,20 €. Lire ici 

Jacques Leclercq, 2041. Un roman d’anticipation historique, Paris, L’Harmattan, 2020, 250 pages, 22,50 €. Lire ici

Jacques Leclercq, Radicalités politiques et violentes en France et dans le monde, Paris, L’Harmattan, 2019, 846 pages, 49 €. Lire ici

James C. Scott, Homo domesticus. Une histoire profonde des premiers États (Against the Grain. A Deep History of the Earliest States), Paris, La Découverte, 2019 (édition originale en 2018), 302 pages, 23 euros, préface de Jean-Paul Demoule, traduction de Marc Saint-Upéry. Lire ici 

 

De nouveau, sur l’islam et la liberté de caricaturer les religions

En 2015, après l’assassinat par des terroristes djihadistes de l’équipe de Charlie Hebdo aux cris de « Allah Akbar », un collectif d’historiens, spécialistes du dessin de presse et des caricatures, se demandait, sidéré, comment il était possible, en France, de « mourir pour des dessins » [C. Delporte, P. Ory, B. Tillier et alii, La caricature … et si c’était sérieux ?, voir les repères bibliographiques). Cinq ans plus tard, ce vendredi 16 octobre 2020, ce sont de nouveau les caricatures de Mahomet qui provoquent la mort d’un enseignant d’Histoire-géographie, Samuel Paty, égorgé puis décapité. Lire la suite ici 

 

**********************************

LE COIN DES REVUES

Les comptes rendus des revues suivantes, Cahiers du mouvement ouvrier (n° 70), Vacarme (n° 73) et Ni patrie ni frontières (n° 54/55, 56/57) se trouvent dans notre Coin des Revues, ici (13 septembre 2016).

  

Dissidences en revues

La revue aux éditions du Bord de l’eau

La revue électronique hébergée sur le site de la MSH de Dijon

 
  http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Printemps 2013 : numéro 5

Articles et documents. Compléments du volume : syndicalismes dans l’horizon révolutionnaire

Notes de lecture : autour du post-colonialisme

La revue des revues

Outils : entretiens avec des militants de la LCR

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Automne 2012 : numéro 4

Articles : varia

La revue des revues

Le mouvement ouvrier et révolutionnaire aux Etats-Unis en comptes rendus

Parcours révolutionnaires : Daniel Bensaïd

Outils : la Bataille socialiste, la Gauche révolutionnaire, et les cahiers Rouges en inventaire

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Printemps 2012 : numéro 3

Articles : varia

Notes de lectures : autour de la LCR et de la naissance du NPA jusqu’à la candidature de Philippe Poutou

Notes de lectures : Trotsky en biographies

Outils : le maoïsme français

Représentations : d’octobre 17 et de son 90ème anniversaire

Revue des revues

Parcours révolutionnaires : Victor Serge

Complément du numéro : Musique et révolution

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Automne 2011 : numéro 2

Articles : varia

Notes de lectures

 Outils : le trotskysme en France

Représentations : de la France

Comptes rendus : le mouvement trotskyste

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Printemps 2011 : numéro 1

Articles : varia

Notes de lectures

 Outils : la gauche socialiste de 1921 à 1933 en documents

Représentations : de la Chine

Revue des revues

3 réflexions sur « Actualités de Dissidences »

  1. Christian Mahieux

    Bonjour,

    ce message, juste pour vous informer que nous avons mis un lien avec votre site, à partir de celui de la revue Les utopiques : http://www.lesutopiques.org/

    Nous espérons contribuer ainsi, modestement, aux nécessaires échanges entres forces luttant pour l’émancipation sociale.

    Amicalement.

    Christian Mahieux
    +33 (0)6 83 43 00 84
    mahieux@solidaires.org

    Union syndicale Solidaires
    http://www.solidaires.org
    Fédération des syndicats SUD-Rail
    http://www.sudrail.fr

    Répondre
    1. dissidences Auteur de l’article

      Bonjour

      Nous vous remercions pour ce lien sur votre site. Nous tenons néanmoins à préciser que nous n’appartenons, en tant que « Dissidences », ni à la sphère politique ni à la sphère syndicale (ceci indépendamment des engagements personnels de telle ou tel), mais que nous sommes un collectif interdisciplinaire (historiens, sociologues, philosophes etc.) qui tentons de pratiquer une histoire sociale et culturelle des extrêmes gauches et des avant-gardes politiques et/ou culturelles, afin de rendre lisibles, visibles et surtout intelligibles les différentes luttes et forces d’émancipation sociale (que vous évoquez) des siècles passés. Amicalement. C.Beuvain pour Dissidences.

      Répondre
  2. RUSCIO Alain

    Merci à JG Lanuque pour sa critique de mon ouvrage NOSTALGÉRIE. Je n’ai pas son adresse électronique perso, prière de lui transmettre ces remerciements.

    Amitiés

    Alain Ruscio

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.