Actualités de Dissidences

 

Nos comptes rendus mensuels (1ere salve : 12 juin 2021)

Peter Cole, David Struthers et Kenyon Zimmer (dir.), Solidarité forever. Histoire globale du syndicat Industrial Workers of the World, Marseille, Éditions Hors d’atteinte, 2021, 478 pages, 24 €. Lire ici 

Johann Chapoutot, Libres d’obéir. Le management, du nazisme à aujourd’hui, Paris, Gallimard, collection « NRF essais », 2020, 176 pages, 16 €. Lire ici

Hélène Adam, François Coustal, C’était la Ligue, Paris, Syllepse et Arcane 17, 2019, 766 pages, 29,50 €. Lire ici 

Collectif, Front noir 1963-1967. Surréalisme et socialisme de conseils, Clamecy, Non lieu, 2019, 233 pages, 22 €. Lire ici 

Marc Perelman, 2024. Les Jeux olympiques n’ont pas eu lieu, Bordeaux, éditions du détour, 2021, 192 pages, 18 € (édition papier). Lire ici

LA COMMUNE DE PARIS

 » Colère de vaincus. Rêves de précurseurs. » (Maxime Vuillaume, Mes Cahiers rouges)

 » Il est cordonnier, et révolutionnaire. « Je chausse les gens et je déchausse les pavés !  »  » (Jules Vallès, L’Insurgé)

Jusqu’à la fin 2021, des comptes rendus, des liens vers des ressources, des articles, des documents visuels, etc.

Affiche du « Comité de défense de L’Humanité rouge François Marty », du Parti communiste marxiste-léniniste de France (PCMLF), pour le centenaire de la Commune de Paris, mars 1971.

Vignette de la bande dessinée chinoise Vive la Commune de Paris !, traduite et publiée par le PCMLF aux éditions du centenaire en 1971 pour le centenaire de la Commune.

1) Nos comptes rendus sur la Commune de Paris. (Les anciens sont indiqués par une *)

Un espoir mis en chantier, Lire ici

Demain la Commune ! Lire ici

La Commune des écrivains, Lire ici

Michael Löwy, Olivier Besancenot, Lire ici 

 

Bernard Noël, Lire ici

 

Julien Chuzeville, Lire ici 

 

 

 

 

Paul Lidsky, Lire ici 

     

   

 

          

Michèle Audin, Lire ici

 

 

 

 

 

Hugues Lenoir et Gilles Bounoure, Lire ici 

 

 

 

Jean-Baptiste Thomas, Lire ici 

 

 

 

 

* Patrick Pécherot, Lire ici 

 

 

 

 

*Kristin Ross, Lire ici 

 

 

 

* Kristin Ross, Lire ici

* Lucien Descaves, Lire ici 

 

* Wilfrid Lupano, Xavier Fourquemin, Anouk Bell, Lire ici 

 

* Laëtitia Rouxel, Roland Michon, Lire ici 

 

 

 

* Wilfrid Lupano, Anthony Jean, Lire ici 

* Wilfrid Lupano, Lucy Mazel, Lire ici 

 

 

 

A suivre …

2) Les nôtres écrivent

Les membres du collectif de Dissidences ont écrit sur la Commune de Paris :

Jean-Guillaume Lanuque,   » La Commune de Paris dans la fiction contemporaine : une recomposition des mémoires « , in Emilie Goin, Julien Jeusette (dir.), Écrire la révolution de Jack London au Comité invisible, revue La Licorne, numéro 131, Rennes, PUR, 2018, p. 25 à 40.

Frédéric Thomas,  » La forme enfin trouvée ? Le contre-récit des vaincus au lendemain de la défaite « COnTEXTES, n° 30,  » Discours et imaginaires de la Commune « , 2021, lire ici 

Frédéric Thomas,  » Rimbaud à l’heure de la Commune de Paris « , tribune, Libération, 12 avril 2021, lire ici 

Frédéric Thomas,  » Rimbaud communard. Un programme poétique pour la Commune de Paris « , lundimatin n° 287, 15 mai 2021, lire ici

Patrick Marcolini,  » La « commune » du Comité invisible, une métaphore de métaphores « COnTEXTES, n° 30,  » Discours et imaginaires de la Commune « , 2021, lire ici

Jean-Numa Ducange,  » De Marx à Lénine, que faire de la Commune ? Héritages et héritiers de l’expérience de 1871 « , dossier Commune de Paris de la Fondation Gabriel Péri, lire ici 

3) Ressources

Privilégier les ressources offertes par des sites offrant toutes les cautions scientifiques souhaitables, plutôt que les exercices médiatiques de vulgarisation – intention louable, sauf lorsque cet exercice rime avec simplification – que l’on trouve depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux.

  • Un blog incontournable sur la Commune de Paris, celui de Michèle Audin. De nombreux articles (répertoriés dans un sommaire), une liste exhaustive d’ouvrages anciens et récents, une chronologie, des portraits (communards hommes et femmes, etc.), des liens, etc. On salue en particulier son souci des détails, son attachement à traquer les erreurs et les approximations, y compris chez les historiens, et une érudition sans faille, construite au fil d’ années de lecture et de fréquentation des archives et bibliothèques. Lire ici 
  • Sur le site de la BnF, vous trouverez des  » focus sur des thématiques précises, ainsi qu’une sélection de sites et blogs » consacrés à ces 72 jours. Lire ici. [Le 10 juin 2021, se tiendra  à la BnF une journée d’étude (« Nommer et raconter la Commune ») dont le programme sera bientôt en ligne sur son site].
  • Sur le site de la Fondation Gabriel Péri, un dossier sur ces 150 ans de la Commune, avec des articles de Corentin Lahu, Jean-Numa Ducange (voir plus haut), Jean Quétier, Florian Gulli, un entretien avec Edouard Sill, etc. Lire ici

 

UNE EXPOSITION

  • Sur l’initiative de la mairie de Paris, de sa direction des Affaires culturelles et du Comité d’Histoire, une exposition en ligne, Les 72 jours de la Commune. La direction scientifique a été assurée par l’historien Roger Martelli et l’Assocition des amies et amis de la Commune de Paris 1871. Un panorama très bien présenté : Ici

4) Documents visuels

 

L’Humanité, quotidien du PCF, 24 mai 1934, encart page 1 (bas).

Robert Fuzier (1898-1982), Le Populaire, quotidien de la SFIO, 24 mai 1936, page 1 (bas). 

 

La Defense, organe de la section française du Secours rouge international (SRI), 13 mars 1931. C’est la « Une », consacrée au 60e anniversaire de la Commune. Le communard mourant (en haut à gauche) tend son fusil et un drapeau rouge à un bolchevique. Le message est clair : il s’agit d’un passage de témoin. La révolution d’octobre a relevé le drapeau rouge des communards massacrés. Et depuis, l’URR est devenue la « Commune soviétique », victorieuse et triomphante. (Source : Archives de la Préfecture de police de Paris [BA 2038], document aimablement communiqué à Christian Beuvain par Corentin Lahu, qui fait sa thèse sur le SRI. Nous l’en remerciant chaleureusement).

 

Notre billet du mois (mars 2021)

Guillaume Roubaud-Quashie (dir.), Les Lettres françaises. Cinquante ans d’aventures culturelles, Paris, Hermann, 2019, 1 025 pages, 45 €. Lire ici 

par Frédéric Thomas

LES DERNIERS BILLETS DU BLOG :

« PLONGER DANS L’INCONNU AVEC DES IDEES CLAIRES ». MARTINE VIDAL (1924-2021) Lire ici

Un billet de Frédéric Thomas

LE MOT EST FAIBLE. Deux ouvrages, un triptyque et un pas d’écart… A propos de : Samuel Hayat, Démocratie, et Guillaume Mazeau, Histoire, Paris, Anamosa, collection « Le mot est faible », 2020. Lire ici

Un billet de Vincent Chambarlhac

 

LE CHEVAL BLANC DE LENINE A EMPORTÉ REGINE ROBIN

Un billet spécial de Christian Beuvain et Julien Hage

Chercheuse nomade et urbaine, déambulante passionnée de la modernité, « chiffonnière » obstinée des mots et des choses, Régine Robin, née Rivka Ajzersztejn le 10 décembre 1939 à Paris, vient de décéder à Montréal le 3 février 2021. De Paris à Montréal, en passant par Berlin et New York, Buenos Aires et Shangai, elle arpenta aussi d’un esprit insatiable les disciplines des sciences humaines et sociales : histoire, linguistique, sociologie, littérature, philosophie, psychanalyse. Lire la suite ici 

 

 

**********************************

LE COIN DES REVUES

Les comptes rendus des revues suivantes, Cahiers du mouvement ouvrier (n° 70), Vacarme (n° 73) et Ni patrie ni frontières (n° 54/55, 56/57) se trouvent dans notre Coin des Revues, ici (13 septembre 2016).

  

Dissidences en revues

La revue aux éditions du Bord de l’eau

La revue électronique hébergée sur le site de la MSH de Dijon

 
  http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Printemps 2013 : numéro 5

Articles et documents. Compléments du volume : syndicalismes dans l’horizon révolutionnaire

Notes de lecture : autour du post-colonialisme

La revue des revues

Outils : entretiens avec des militants de la LCR

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Automne 2012 : numéro 4

Articles : varia

La revue des revues

Le mouvement ouvrier et révolutionnaire aux Etats-Unis en comptes rendus

Parcours révolutionnaires : Daniel Bensaïd

Outils : la Bataille socialiste, la Gauche révolutionnaire, et les cahiers Rouges en inventaire

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Printemps 2012 : numéro 3

Articles : varia

Notes de lectures : autour de la LCR et de la naissance du NPA jusqu’à la candidature de Philippe Poutou

Notes de lectures : Trotsky en biographies

Outils : le maoïsme français

Représentations : d’octobre 17 et de son 90ème anniversaire

Revue des revues

Parcours révolutionnaires : Victor Serge

Complément du numéro : Musique et révolution

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Automne 2011 : numéro 2

Articles : varia

Notes de lectures

 Outils : le trotskysme en France

Représentations : de la France

Comptes rendus : le mouvement trotskyste

http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/images/logo%20vin%20SHS%20copie1.jpg

Printemps 2011 : numéro 1

Articles : varia

Notes de lectures

 Outils : la gauche socialiste de 1921 à 1933 en documents

Représentations : de la Chine

Revue des revues

3 réflexions sur « Actualités de Dissidences »

  1. Christian Mahieux

    Bonjour,

    ce message, juste pour vous informer que nous avons mis un lien avec votre site, à partir de celui de la revue Les utopiques : http://www.lesutopiques.org/

    Nous espérons contribuer ainsi, modestement, aux nécessaires échanges entres forces luttant pour l’émancipation sociale.

    Amicalement.

    Christian Mahieux
    +33 (0)6 83 43 00 84
    mahieux@solidaires.org

    Union syndicale Solidaires
    http://www.solidaires.org
    Fédération des syndicats SUD-Rail
    http://www.sudrail.fr

    Répondre
    1. dissidences Auteur de l’article

      Bonjour

      Nous vous remercions pour ce lien sur votre site. Nous tenons néanmoins à préciser que nous n’appartenons, en tant que « Dissidences », ni à la sphère politique ni à la sphère syndicale (ceci indépendamment des engagements personnels de telle ou tel), mais que nous sommes un collectif interdisciplinaire (historiens, sociologues, philosophes etc.) qui tentons de pratiquer une histoire sociale et culturelle des extrêmes gauches et des avant-gardes politiques et/ou culturelles, afin de rendre lisibles, visibles et surtout intelligibles les différentes luttes et forces d’émancipation sociale (que vous évoquez) des siècles passés. Amicalement. C.Beuvain pour Dissidences.

      Répondre
  2. RUSCIO Alain

    Merci à JG Lanuque pour sa critique de mon ouvrage NOSTALGÉRIE. Je n’ai pas son adresse électronique perso, prière de lui transmettre ces remerciements.

    Amitiés

    Alain Ruscio

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.